Projet 2021 des Mémoires du Grand Mirail et des Isards/Borderouge à Toulouse avec des ateliers de création à la rencontre de l’Occitanie. Des rencontres culturelles et artistiques pour se construire et développer des liens sociaux.

Note d’intention

Nous allons à la rencontre des habitants et des pays qui forment notre Région avec des groupes d’enfants et d’adolescents. Nous proposons ce projet sur l’année, autant dans les milieux scolaires qu’avec les associations de quartiers, des ateliers d’éducations culturelles et artistiques. Ces projets sont élaborés ensemble et aboutissent sur des expositions, des débats mais nous essayons surtout de créer des liens, du « gniak » et de la ténacité intergénérationnels.

En partenariat avec de nombreuses institutions locales et régionales nous nous construisons des mémoires individuelles et les archives des grands projets urbains et sociaux de la ville. Ces travaux sont aussi accompagnés d’universitaires, de professionnels de la culture et des institutions municipales.

Ces propositions s’inscrivent dans le temps pour faire découvrir des métiers à travers des passions, éditer, former et créer via l’art, la rencontre et l’enseignement. Notre but est de sensibiliser les adolescents, les adultes qui les entourent ou qui les éduquent sur notre façon de vivre.

Nous intervenons dans les quartiers nord et sud associés à des institutions et des universitaires. Ensemble nous développons diverses actions artistiques et audiovisuelles et nous réalisons les mémoires en écrits et en images du Mirail et des Isards/ Borderouge.

Élèves et étudiants sont dirigés et formés avec des professionnels et des artistes à la lecture de la ville, à l’image et à l’outil informatique grâce aux nouvelles technologies. Ensemble nous réalisons des savoirs faire.

Sur ces mémoires et créations, nous avons déjà amorcé un travail de rencontre avec de nombreuses institutions. Nous avons cette année continué et développé de nombreuses actions sur le Grand Mirail et trop peu sur les quartiers des Isards/Borderouge.

De mars à Décembre 2020, dans la bousculade de « l’interdit » suite à la pandémie, nous avons dû arrêter de vivre normalement en harmonie avec notre culture. Comme les autres, nous avons dû ralentir toutes les actions que nous menions sur l’année suite aux décisions du Gouvernement.

Les autres temps forts de l’année 2021 seront des projets de sorties avec des enfants de Bellefontaine et du Milan en partenariat avec la CSF au bord de la mer pendant les vacances de Pâques 2021 à Marseillan (34340) et dans toute la région.

Nous réalisons avec de nombreux enfants et adolescents des ateliers artistiques au quotidien de décembre 2020 et sur l’année 2021 avec des expositions en retour. Ces séjours décidés et organisés avec ces adolescents et enfants se programment par des promenades à la découverte de notre région, l’Occitanie.

Nos projets restent inscrits dans un suivi dans le temps sur ces quartiers et nous avons eu la force de résister à l’isolement. Nous avons pu maintenir les contacts et développer de nombreuses actions, importantes pour certaines et éphémères pour d’autres.

Programmes des rencontres culturelles pour l’année 2021/22

  • D’octobre 2019 à décembre 2021 et comme les années précédentes, nous poursuivons les ateliers socio-culturels avec des enfants, des adolescents et habitants des quartiers au Grand Mirail.
  • L’université Jean Jaurès, avec divers départements de la faculté : des rencontres dirigées par Marie-Christine Jaillet. En 2019, nous avons présenté l’exposition sur les 50 ans du Mirail et des 25 des Isards/Borderouge. Cette année 2021 nous ne pouvons pas développer les réflexions écrites sur ces phénomènes urbains et sociaux à cause de la pandémie. À suivre en 2022.
  • Les partenariats avec des étudiants de l’école d’architecture de Toulouse pour pouvoir relancer le travail autour des photographies dans le temps du Mirail et autour de nos actions sur les quartiers.
  • La rencontre des collégiens, lycéens et universitaires prévue en mai, juin et juillet 2020, reportée en 2021 à la médiathèque grand M et autour d’ateliers, de balades urbaines afin de développer des écrits pour l’édition informatique de ces mémoires est aussi annulée suite aux décisions de l’état.
  • Avec le collège de Bellefontaine : toujours avec cette dernière classe de 6ème que nous suivons depuis 2018 sur l’histoire du collège de Bellefontaine avant sa fermeture définitive en juin 2022. Nous planifions aujourd’hui la dernière étape pour l’année scolaire 2021/2022. Ce dernier projet, toujours pensé et réalisé avec les élèves et assisté des professeurs sur les mémoires de cette institution, pourrait se dérouler de septembre 2021 à juin 2022.Ces ateliers audiovisuels seront en deux temps, un suivi des mémoires photographiques de l’intérieur du Collège et de l’illustration à partir des photographies des classes depuis 1967 jusqu’à la dernière du jour. Nous proposons de réaliser le portrait de ce collège en redessinant les époques avec des graffitis, des textes, des couleurs que nous projetterons et peut-être grapherons sur les façades pour juin et juillet 2022.Les murs de ce lieu seront fondus par un travail de recherches et d’illustrations, fait avec des artistes invités. L’exposition des photographies réalisées sur l’extérieur et l’intérieur en mémoire de ce lieu devrait être présentée sur les quartiers et la ville de Toulouse.
  • Du land art au Mirail et en Occitanie : avec TO7 et les jardins partagés de la Reynerie, nous proposons de réaliser des repas/débats sur l’année 2021, des échanges sur des actions de land art que nous souhaiterions développer sur l’année 2021 au jardin des Pyramides de la Reynerie, entre autres lieux. Nous avons réalisé la première action de land art ouverte au public sur ce jardin ( Pyramides de la Reynerie ) le 16 décembre pour fêter l’hiver 2020.
    Première rencontre d’Occitanie au Mirail avec une exposition de photographies, diffusion d’une vidéo sur l’événement de décembre avec un repas débat le jeudi 21 janvier 2021 (annulé par les décision de l’état). Nous proposons ce projet à partir de septembre 2021 et nous souhaiterions le développer sur 2022. L’exposition et présentation se tiendront de novembre à décembre 2021 chez TO7 à la Reynerie.
    Des moments communs et ouverts au public pour permettre d’échanger entre habitants et les acteurs des jardins partagés des quartiers et autres associations qui souhaitent participer. Notre but est de pouvoir générer une envie locale et un programme ludique de rencontres autour de la culture végétale et minérale, des installations éphémères et publiques sur l’année à venir à Toulouse et avec des rencontres de passionnés de jardin et d’art végétal dans la région Occitanie.
  • Pour ce projet, nous venons d’avoir des accords de don de livres sur les jardins et land art des éditions Plume de Carotte d’Occitanie, avec des interventions de Frédéric Lizak, gérant de cette société.
  • Ateliers d’expressions artistiques, Expositions de photographies et installations land art.
  • Exposition à la Médiathèque Grand M du 15 septembre au 15 octobre 2021 sur les créations et reportages de l’année 2021. Cette exposition vous fera découvrir les principales actions que nous avons pu mener cette année.
    En partenariat avec la CSF Milan/Tintorêt, la Régie de Quartier de Bellefontaine et des étudiants de l’ENSAV Toulouse. Ce projet est maintenant commencé depuis décembre 2020 et, dans un premier temps, jusqu’à décembre 2021. Dans le cadre d’un accompagnement scolaire avec la CSF, nous avons formé quatre groupes de 5 enfants du quartier ; via la photographie, écrits et audios, nous avons porté un regard sur la vie de l’autre au Mirail…
  • Nous réalisons un travail de reportage audiovisuel avec ces adolescents qui fréquentent la CSF du Mirail sur les employés de terrain de la Régie de Bellefontaine travaillant sur le quartier dans le nettoyage des immeubles, les espaces verts et la récupération des déchets au Mirail à partir de septembre 2021 et nous souhaiterions le développer sur 2022.
  • Nous proposons de favoriser la rencontre des enfants de ces quartiers, habitants et employés de la Régie et étudiants de l’ENSAV sur des petites actions de land art communes les mercredis et pendant les vacances scolaires de l’année. Le but est de réaliser un travail sonore, vidéo et des expositions de photographies ponctuelles et sur l‘année dans les coursives des mêmes immeubles où les enfants habitent et où les employés travaillent. Afficher un travail commun pour un meilleur vivre-ensemble.
  • Le « club de reporter du Mirail» : une douzaine d’adolescents du Mirail qui fréquentent la CSF (Confédération Syndicale des Familles au Mirail) et travaillent avec l’association Collectif HDFS. Les comptes-rendus d’interview et d’actions culturelles sont travaillés et rédigés ensemble, les photographies sont partagées.
    L’équipe d’adolescents, les animateurs de la CSF et les artistes invités du Collectif HDFS: Yasmine, Zeineb, Nadir, Mounir, Jabar, Lamia, Marouane, Adam, Youssra, Fatima, Samra, Marwan, Adam, Laura, Benoît, Mimosa, Christian et Hervé.
    Sur toute l’année nous dirigeons 3 ateliers de 2 heures par semaine dans les locaux de la CSF du Mirail. La proposition est d’initier ces adolescents à la lecture graphique, la photographie et l’expérience du Land Art, le montage de projet et d’expositions.
  • Pendant les vacances de février nous avons effectué des journées de sorties, réalisé des actions de land art sur les quartiers du Mirail au jardin du château de la Reynerie, au bas d’immeubles et au jardin des plantes à Toulouse centre.
  • Avec la Grande Lessive du 25 mars 2021, en partenariat avec l’association Bas d’Immeubles, nous avons réalisé un reportage de ces actions d’accrochages de dessins sur les quartiers du Mirail.
  • Portrait de la Reynerie et de Bellefontaine sur les joues de la passerelle du Lizop. Pour les vacances de Pâques, nous avons réalisé avec la CSF et le Collectif HDFS un projet d’interventions de collage de photographies sur papier recyclable à la colle à poisson sur les joues du passage souterrain piéton de la liaison Reynerie/Bellfontaine, rue de Lizop.
  • Un reportage sur La découverte du Pays de Thau, Hérault, en voilier du 26 au 30 juin 2021 avec les 12 adolescents du club de reporters du Mirail, 5 jours sur 2 voiliers de croisière.
  • Trovid-19 : dès le début de l’épidémie de la COVID-19, le 12 mars 2020 et après les fermetures de toutes les institutions nationales de mars à juin, et pour la deuxième et troisième saison de septembre à décembre 2020 et de janvier à juin 2021, nous avons dû arrêter de vivre normalement et en harmonie avec notre culture. Comme les autres, nous avons dû ralentir voire annuler nos actions culturelles et éducatives que nous menions sur l’année avec des enfants, des adolescents et des habitants du Mirail et ou des Isards/Borderouge, suite aux décisions du Gouvernement.
  • Mémoire du Grand Mirail : sur toute l’année, nous développons toujours et depuis plus de 30 ans les mémoires socio-urbaines et photographiques du Grand Mirail et des Isards/Borderouge, avec le photographe Hervé Dangla. Les nouvelles photographies seront présentées à la Médiathèque GrandM, au Mirail du 15 septembre au 30 octobre 2021.
  • Nous réalisons des promenades urbaines toute l’année, sur réservation, à la rencontre des grands changements urbains sur le Grand Mirail et le nord de Toulouse les Isards/Borderouge.

Les acteurs de ces projets :

Comme cette année, et dans le temps de ces projets avec ces enfants, adolescents et habitants, nous travaillons avec des artistes, des universitaires et des professionnels afin d’ouvrir, d’initier et de renforcer la rencontre et les arts audiovisuels, la mise en page des images et textes en vue d’expositions et d’ éditions informatique et papier.

Ces moments sont aussi des rencontres et échanges avec des métiers d’ici et d’ailleurs.

Les artistes auteur(e)s et intervenants: Aymeric Reumaux, plasticien dessinateur – Christian Guibbaud, graphiste et illustrateur – Kristel Riethmuller, illustratrice – Hervé Dangla, photographe et porteur de ces projets – Mimosa Witasari, artiste de lettres – Fréderic Lizak, gérant des éditions Plume de Carotte.

Partenariat avec des PME et associations des quartiers et de la ville de Toulouse : – La CSF du Tintorêt et de la cité du Parc – la Régie de Quartier de Bellefontaine – La Médiathèque grand M – L’association TO7 de la Reynerie – Association Bas d’Immeuble, Reynerie – CLAE Bastide, Bellefontaine – École d’Architecture de Toulouse – ENSAV Toulouse – Édition Plume de Carotte, Toulouse – Picto-Toulouse, laboratoire de photographie