Des événements culturels sur la mémoire de la ville réalisés avec des adolescents des quartiers de la ville de Toulouse, des universitaires accompagnés de professionnels de la culture et d’institutions municipales.

Ces propositions s’inscrivent dans le cadre des ateliers de création, pour faire découvrir des métiers à travers des passions, éditer former et créer via l’art et l’enseignement.

Notre but est de sensibiliser des adolescents des quartiers nord et sud de la ville associés avec des universitaires pour développer diverses actions artistiques et audiovisuelles et réaliser une mémoire en écrits et images du Mirail, des Isards à Borderouge. Elèves et étudiants seront dirigés et formés par des professionnels et des artistes à la lecture de la ville,, à l’image et à l’outil informatique grâce aux nouvelles technologies. Ensemble nous allons réaliser des expositions et des éditions autour des 50 ans du Mirail et sur l’ancienne zone maraîchère des Isards.

Sur ces mémoires et créations, nous avons déjà amorcé un travail de rencontre sur les Isards-Borderouge et le Mirail, avec une nouvelle classe de seconde du Lycée professionnel Rive Gauche et des étudiants en licence de médiation culturelle de l’ICT à Toulouse

Nous travaillons aussi en parallèle sur ces observations avec divers départements de la faculté Jean Jaurés. La rencontre des lycéens et étudiants est prévue avec la nouvelle présentation de l’exposition sur les 50 ans du Mirail, « des tripode aux triptyque » à partir de mars jusqu’à juin 2018 à l’université Jean Jaures.

Ensemble nous proposons d’observer et d’organiser des expositions et événements culturels et mettre à jour la mémoire de la ville d’un quartier à l’autre, le nord et le sud de Toulouse.

Observer et analyser les espaces urbains étrangers à notre quotidien, avec des habitants du Mirail et des Isards et Borderouge et vice versa. Les lycéens et étudiants seront aussi accompagnés par des spécialistes et artistes afin de restituer en fin d’année une mémoire informatique de ces quartiers prête à l’édition.

Nous proposons de travailler sur les années à venir avec ces étudiants et de susciter des passions et donner «la niaque».

Il y a aussi les mémoires socio-urbaines photographiques du Grand Mirail que nous développons depuis 25 ans, avec le photographe Hervé Dangla, qui suivra son cours principalement cette année sur la Reynerie.

Zone maraichère des Isards en 2003, cœur de l’actuel Borderouge

Méthodologie et ateliers proposés pour 2018

– De janvier à décembre et comme les années précédentes, nous allons développer des ateliers avec des adolescents et habitants des quartiers et de la ville de Toulouse avec des des institutions telles que :

le Lycée Rive gauche dans les classes d’arts plastiques, dirigées par Madame Patricia Roques professeur.

Nous proposons de travailler sur 3 ans avec les mêmes élèves, afin qu’il puissent participer et suivre l’ensemble de ce projet dans leur cadre scolaire et de leur spécialité d’arts plastiques et de marchandisation.

Le projet leur a été présenté sur 2 sessions en octobre dernier par Hervé Dangla, nous avons aussi effectué 2 visites des quartiers des Isards et Borderouge en janvier 2018 avec ces mêmes classes dans le cadre du programme scolaire annuel.

L’université Jean Jaurés, avec divers départements de la faculté et dirigé par Marie Christine Jaillet, nous allons présenter l’exposition sur les 50 ans du Mirail de Mars à Juin 2018, afin de développer des réflexion écrites sue ces phénomènes urbains et sociaux.

La rencontre des lycéens et universitaires se fera autour d’ateliers, de balades urbaines sur les sites, afin de développer des écrits pour l’édition informatique de ces mémoires , voire papier.

Avec l’ICT en licence de Médiation Culturelle, nous travaillons déjà depuis plusieurs années avec Stéphane Lapoutge, docteur en lettre et directeur des études de médiations culturelles à l’ICT. A partir de février 2018 et sur les 3 années à venir, nous travaillons ensemble sur ce projet avec les étudiants en licence sur des éditions et une étude universitaire sur les mémoires du Mirail et des Isards à Borderouge, à partir des photographies et des écrits que nous produisons sur les divers départements et secteurs.

Avec l’INA, nous avons développé un partenariat afin de pouvoir rechercher, toujours avec les lycéens et étudiants, des images d’hier afin de nourrir les mémoires des quartiers étudiés et pouvoir retrouver l’histoire ancienne de ces zones.

Avec des spécialistes en créations audiovisuelles afin de réaliser l’espace graphique et numérique de ces mémoires informatiques et éditions.

Avec le Muséum d’Histoire Naturelle de Toulouse, aux Jardins du Muséum de la Maourine nous allons développer un lieu de rencontre pour rendre compte de l’avancement de ces travaux.

 

Les acteurs de ce projet :

  • Aymeric Reumaux, développeur informatique et de réalité augmentée.
    Il travaillera par étapes avec les lycéens pour les initier aux techniques d’animation, à la réalité augmenté afin de préparer les expositions et l’édition numérique finale de ce projet.
  • Christian Guibbaud, Graphiste et illustrateur.
    Il travaillera par étapes et dans le temps de ce projet avec les lycéens pour les initier à la mise en page des images et textes en vue des éditions informatiques et papier.
  • Hervé Dangla, photographe et porteur de ces projets.
    Il travaillera par étapes sur l’année avec les lycéens pour les initier à la lecture urbaine photographique et dirige l’ensemble du projet.
  • Stéphane Lapoutge, docteur en lettre et directeur des programmes de médiation culturelle à l’éducation nationale.
    Il travaillera par étapes sur l’année avec les lycéens pour les initier à la sémantique, à la décomposition d’une image pour en extraire des écrits vers les textes d’édition de ces projets.

De Juin à septembre 2018, ensemble nous réaliserons une exposition sur le quartier de Borderouge et des Isards avec un retour sur le Mirail, comme un jeu de piste avec des photographies géantes affichées sur les murs avec les photographies réalisées par Hervé Dangla de 1994 à 2006 (voir le projet sur le site du Collectif HDFS). « des zones maraîchères des Isards aux habitants de Borderouge »

Cette initiative est en partenariat avec la Mairie du secteur 3 représentée par Madame Françoise Roncato. Maire de quartier.