Note d’intention

Ce premier épisode, c’est Albert, notre héros jardinier poète qui va nous montrer et nous faire connaître, grâce aux rencontres qu’il aurait faîtes, presque malgré lui, quelques morceaux de la vie du Bouts des Landes-Bruyères, quartiers de Nantes Nord et plus particulièrement de l’histoire de la cité des Bruyères construite en 1972 et démolie en septembre 2009. Habitants et acteurs de ces lieux nous parlent, comme une mémoire collective, de soixante seize familles qui habitaient dans soixante seize petites maisons individuelles, aujourd’hui engoncées entre la rocade et le bois du Bouts des Landes.

De Toulouse à Nantes, Albert va nous enivrer de la place du végétal chez l’homme et nous faire découvrir, toujours malgré lui, le renouvellement urbain des grands projets des années soixante-dix, l’architecture verticale et les cités d’urgence.

Autour du sculpteur Moïse Marthély, acteurs de la ville et habitants vont nous construire ce petit jardin des Bruyères, un sanctuaire d’art populaire dans la ville. De l’agressif au ludique, du « land art urbain », transformer des mobiliers urbains, qui représentent trop souvent l’interdiction dans la cité, en objets poétisés.

Ce premier documentaire est issu du projet « Les Sanctuaires de l’Interdit » que je propose de réaliser sur quelques autres villes françaises.

Hervé Dangla,

Film vidéo de 68 minutes, stéréo

Remerciements

Aux familles habitantes et acteurs des quartiers représentés dans ce film, qui ont participé dans ce projet de création du « jardin des Bruyères » et à la mémoire de la petite cité du bout du monde.

A Monsieur Patrick Rimberg, élu Mairie Nantes Nord, à la ville de Nantes, aux employés et à ses services : SEVE, le service communication, l’Equipe de quartier, le Foyer logement du Bout des Landes, URBANA, MOUS relogement, Nantes Métropole et aussi le Centre Socio culturel du Bout des Landes-Bruyères, Nantes Habitat, Centre Médico Social du Bout des Landes Bruyères. A Cécile Mustières, Laurence Boussange, Dominique Brandt, Philippe Aussel, Philippe Payet et Bernard Sellam. .

Générique

Témoignage :
-  Alain Bellanger
-  Jeanne Moreau
-  Jacques Guérin, Habitant
-  David Blondeau
-  Céline Coutant
-  Laurence Esnault
-  Les deux adolescents, Kenny Lelaidier et Jonathan Poirier
-  Trésor Mabouda
-  Marie Henriette Blin
-  Nicole Letutour
-  Daniel Baizeaux
-  Daniel David
-  M.me et M. Crochet
-  Jérome Ménard
-  Samia Arazam
-  Jean-Yves Bidet
-  Christophe Bruant , Jean-Marc Bony
-  Création des tables et du barbecue : Thierry Langlais, -Olivier Champrond,
-  Fabien Moison, le soudeur, Patrick Gaboriau
-  La création du « jardin des Bruyères », René Blais et -Frédéric Brangoleau
-  Albert : Albert Meynard,
-  Sculpteur : Moïse Marthely
-  Cadreur et éclairage : Yannick Samson
-  Prise de son et perche : Emmanuel Borgetto
-  Assistant son et caméra, Jason Bessonnet
-  Montage et mixage : Sabrina Cohen

Musique : Rosa Luxembourg new quintet,

-  Piero Pépin : trompette, mélodica, objets
-  Heddy Boubaker : saxophone alto, flûtes, percussion, objets
-  Marc Perrenoud : contrebasse, guitare
-  Fabien Duscombs : batterie, percussion